Article

Recommandations concernant la vaccination

Une campagne de vaccination contre la COVID-19 a débuté en janvier 2021 en France. Le gouvernement a mis en place un ordre de priorité en fonction de critères médicaux (recommandations HAS du 30 Novembre 2020).

La filière G2M et la Société Française des Erreurs Innées du Métabolisme (SFEIM) ont été contactées par la DGOS et la Société Française de Pédiatrie (SFP) pour soumettre leurs recommandations concernant la vaccination des patients atteints de maladies héréditaires du métabolisme et proposer ainsi des critères de priorisation. La HAS et le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale seront les seuls décisionnaires concernant la détermination de la liste de priorisation des patients.

  • Pour la population pédiatrique (<16 ans)

Les recommandations vaccinales de la SFEIM et de la filière G2M sont semblables à celles de la population générale. Il n’y a pas d’indication pour l’instant à une vaccination des enfants de moins de 16 ans atteints de maladie héréditaire du métabolisme. 

  • Pour la population adulte (+ de 16 ans)

Pour la population adulte, en plus des indications spécifiques de vaccination éditées par la HAS, la SFEIM et la filière G2M recommandent de proposer en très haute priorité la vaccination anti-COVID-19 aux patients adultes (>16 ans) atteints d’une maladie héréditaire du métabolisme avec un risque élevé de décompensation aiguë lors des épisodes infectieux viraux,et seulement pour l’instant les patients étant très mal équilibrés. 

Enfin, la présence d’une maladie héréditaire du métabolisme n'est pas une contre-indication à la vaccination et tous les patients (enfants et adultes) pourront bénéficier d’un schéma vaccinal identique à celui de la population générale. 

D'après les dernières informations du ministère de la santé, la vaccination se concentre actuellement sur les patients ultra-prioritaires définis par les recommandations de la HAS et les patients ultra-prioritaires de la filière pourront ensuite en accord avec leur médecin référent être vaccinés. Finalement, ceci représente peu de patients pour la filière G2M.

Consulter les recommandations de la HAS

Consulter les recommandations de la SFEIM et de G2M